Accès client 819-569-1625

NOTRE BLOGUE

Facebook YouTube Google Plus Instagram Blogue
Gym Maxi-Club

Prévenir les blessures en pelletant la neige

« Sous la neige  qui tombe
Le traineau vagabonde
Semant tout autour
Des chansons d’amour
Au royaume du bonhomme hiver »

 

Même si, chez moi, la musique de Noël joue depuis le lendemain de l’Halloween (merci à ma blonde…), avec cette première bordée de neige, on peut commencer à croire un peu plus que l’hiver arrive. Sortons les bottes, les manteaux, les pelles, le sel de déglaçage et hop!  On va déblayer l’entrée. Toutefois, avant de commencer, pour éviter les blessures, il devient capital de bien comprendre dans quoi on s’embarque. Déplaceriez-vous 1000 kg de roche toutes les 15 minutes pendant 2 heures sans vous être préparé? Non? Moi non plus. Nous allons donc nous préparer à pelleter.

 

Description de la tâche 

Lors du pelletage, avec une pelle de poids moyenne, vous déplacez environ 12 lb par pelletée, et ce, toutes les 5 secondes. En 1 minute, vous êtes déjà rendu à 140 lb de neige. Après 15 minutes? Une tonne de neige de déplacée. Une tâche digne d’un athlète olympique, n’est-ce pas? Peu de gens ont la condition physique d’un athlète olympique, il est donc normal que tout le monde ne soit pas en état de fournir un tel effort. La demande de la tâche est très grande pour le cœur et pour le dos. Trop de blessures surviennent lorsque la charge de travail demandée est trop grande pour les capacités du corps. Vous devez donc y aller progressivement et procéder à quelques étapes avant de commencer.

 

Choisir votre pelle

Le joueur de tennis choisit sa raquette, le joueur d’hockey choisit son bâton, le pelleteur choisit sa pelle. Choisissez bien votre pelle pour que votre outil de travail vous convienne. Procéder à cette étape à l’automne avant l’arrivée des premières neiges. Quelle pelle choisir ?

  • Pelle à neige: assurez-vous d’avoir une pelle à neige et non une pelle pour une autre tâche.
  • Pelle solide: une pelle qui vous brise dans les mains peut vous surprendre et causer des blessures.
  • Pelle légère: environ 3 lb tout au plus. Évitez les pelles en métal souvent très lourdes.
  • Manche: Un manche courbé peut être moins exigeant au niveau du dos en raison d’un besoin moins important de se pencher par rapport à un manche droit
  • Taille de la palette : Attention aux pelles de type chasse-neige qui déplacera d’importantes quantités de neige, donc plus de poids.  Optez plutôt pour une palette moins large qui déplacera une quantité moindre de neige. Les palettes de 25 à 35 cm sont à favoriser pour soulever et projeter de la neige

 

Planifier/prévoir

Une des façons de bien se préparer est de planifier votre déneigement. Organisez votre temps de sorte que la neige ne vous prend pas par surprise et que vous ayez du temps pour le faire. Cette étape est d’autant plus importante en début d’hiver :

  • Consulter la météo et les alertes météorologiques en vigueur;
  • Prévoyez plus de temps pour prendre des pauses;
  • Pelletez plus souvent et une quantité moins grande de neige;
  • Pelletez le soir et n’attendez pas de devoir tout pelleter le lendemain matin en vous réveillant à froid.

 

Échauffement

On y est presque, vous avez choisi votre arme, vous avez planifié le tout. Avant de s’y mettre pour de bon, il est temps de faire un bref échauffement. Prenez un peu plus de temps pour cette étape si vous venez de vous lever le matin et que ça fait plusieurs heures que votre corps est immobile.

But de l’échauffement :

  • Augmenter la température corporelle pour améliorer l’extensibilité des tissus (muscles, tendons);
  • Préparer le cœur progressivement à faire un effort plus soutenu;
  • Préparer le système nerveux central.

Pour ce faire, faites environ 5 min d’effort à intensité réduite pour augmenter tranquillement la température corporelle. Le mieux est de le faire à l’intérieur, voici un exemple de routine d’échauffement:

  • 2 min de montée descente de marche lente (effort de 1-2/10)
  • 2 min de montée-descente de marche un peu plus rapide (effort de 2-3/10)
  • 10 squats
  • 10 flexions de hanche

 

Technique appropriée

L’échauffement est fait, on entre dans le feu de l’action et on s’y met : on commence à pelleter et on utilise la bonne technique. D’abord, il est important de travailler à un rythme constant, si vous faites des pauses, aller à l’intérieur pour ne pas trop refroidir. Voici quelques précautions à prendre lorsque vous devez soulever la neige:

  • Prenez une plus petite quantité de neige
  • Pliez les genoux
  • Contractez les abdominaux (comme si quelqu’un voulait vous donner un coup de poing dans le ventre et que vous ne vouliez pas avoir mal)
  • Soulevez la neige en dépliant les genoux
  • Déplacer les pieds vers l’endroit où vous voulez lancer la neige
  • Ne jamais tourner le tronc
  • Ne jamais lancer la neige par-dessus l’épaule
  • Ne jamais lancer la neige de côté

Voilà, vous avez déblayé votre entrée, les enfants peuvent se faire un igloo, vous pouvez rentrer prendre un bon café chaud et vous commencez votre journée de travail sans vous être blessé. Tout le monde est gagnant, non?

N’hésitez pas à consulter votre kinésiologue chez MaxiClub qui sera en mesure de faire les démarches appropriées pour vous préparer et pour évaluer si votre condition physique est adéquate pour la tâche.

Danny Gaudreau, kinésiologue-kinésithérapeuthe

Références : Site centre canadien d’hygiène et de sécurité au travail

Catégories